Les règles de circulation, en particulier dans les grandes villes sont de plus en plus soumises à des impératifs de limitation des gaz à effet de serre menant à des interdictions temporaires de circuler pour les véhicule les plus polluants. La vignette Crit’Air, déjà obligatoire à Paris, Lyon, Lille, Srasbourg, Villeurbanne ou Toulouse, tend à se généraliser et symbolise cette réglementation accrue. L’instauration de ZTL (zones à trafic limité), va également dans ce sens. Comment ces nouvelles lois locales fonctionnent-elles ? Doit-on impérativement avoir apposé une vignette Crit’Air sur son pare brise si l’on circule à Paris sans y résider ?

ciruclation véhicule

Autre élément à prendre en compte lorsqu’on possède une voiture, une moto ou un scooter, le contrôle technique va de pair avec les questions de circulation puisqu’il peut provoquer l’immobilisation d’un véhicule. Depuis 2018, les règles du contrôle technique ont été modifiées : Que dit la réforme ? Quelles sont les particularités en matière de contrôle technique pour un scooter, une moto ou un camionnette ?

Quels documents dois-je avoir sur moi lorsque je conduis ?

Lors d’un contrôle routier trois documents son demandés par le policier ou le gendarme : permis de conduire, bien sûr, mais aussi carte grise et attestation d’assurance. Dans certaines villes qui ont mis en place la restriction de circulation pour des raisons de pollutions, la vignette Crit’Air fait partie des points de contrôle. Retrouvez davantage d’informations dans cet article.

Qu’est-ce que la vignette Crit’Air ?

La vignette Cirt’Air est obligatoire à Paris, Toulouse, Lyon, Villeurbanne et d’autres grandes villes de France. Elles classifient les véhicules en fonction de la pollution qu’ils génèrent (émission de CO2). En cas de pics de pollution, les véhicules les plus polluants sont interdits de circuler.