Examen devenu obligatoire pour les véhicules âgés de 4 ans et plus, le contrôle technique permet d’effectuer un bilan complet pour assurer la sécurité et le bon fonctionnement de l’auto. Cette vérification s’applique à tous les véhicules d’un tonnage inférieur à 3,5 tonnes.

L’état général du bien est vérifié pendant cette visite. Les défaillances, dont l’envergure est évaluée par l’agent contrôleur, peuvent faire rater cet examen ; ce qui donne suite à une contre-visite, ou au pis, à l’immobilisation de la voiture.

Les points de contrôle réglementaires

contrôle technique réglementaire

Cette procédure se déroule en moins d’une heure. 133 points sont testés lors de cet examen. Se présenter au centre sans se préparer revient à bâcler ce contrôle technique. Les meilleurs moyens de se donner la chance de faire passer cette visite à son véhicule est de se référer à la liste des points de contrôles réglementaires en se servant par exemple d’une liste pour éviter la contre-visite au contrôle technique. Après la prise de connaissance de cette liste, il faut remédier aux points négatifs qui peuvent nuire au véhicule.

Les principaux points sensibles stimulant la frilosité des contrôleurs

Parmi les 133 points à vérifier, les experts sont beaucoup plus exigeants concernant certains éléments. Le propriétaire du bien doit porter une attention particulière à :

  • l’identification du véhicule via les plaques bien lisibles et respectant les normes ;
  • la pression et l’état des pneumatiques ;
  • l’impeccabilité de l’ensemble du système de freinage (flexible, tambours, disques, plaquettes et frein à main) ;
  • l’ensemble formé par la signalisation et l’éclairage (gilet, triangle, feux de détresse, témoins lumineux au niveau du tableau de bord, catadioptres, feux de stop et de position, clignotants et feux de route et de croisement) ;
  • la pollution et le niveau sonore via la ligne d’échappement ;
  • l’équipement comme les ceintures de sécurité, les ouvertures/fermetures, les pare-chocs et la carrosserie.

Les nouveaux points techniques

contrôle technique nouveautés 2018

Toujours dans l’objectif d’optimiser la sécurité et la performance des véhicules, d’autres points techniques ont été rajoutés au contrôle technique au début de 2018. Ce sont :

  • les indications sur la mémoire de l’ordinateur du moteur, notamment lorsque les gaz dégagés ne correspondent pas à la normale ;
  • le système de diagnostic embarqué ;
  • les couvercles des airbags.

Si les éléments suivants présentent des défaillances, leur remplacement doit être préconisé avant le jour J. Ces éléments sont le train avant, les pare-buffles non homologués spécialement pour les 4×4 et le système de nettoyage des blocs optiques.

Comment passer le Contrôle Technique ?
Ces informations sont-elle correctes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *