Si la voiture autonome n’était qu’une fiction autrefois, elle est désormais en phase de devenir une réalité. En effet, de nombreux constructeurs automobiles sont en train de concevoir et tester ce type de véhicule dont le lancement au grand public doit se faire en 2021.

Le mode de fonctionnement de la voiture autonome

Comme son nom l’indique, ce type de véhicule est partiellement ou totalement autonome selon le modèle choisi. Cette innovation a pu voir le jour grâce aux nombreuses avancées technologiques et électroniques de ces dernières années. Pour que le véhicule soit autonome, les constructeurs et les techniciens ont mis en place une intelligence artificielle (IA) apte à diriger la voiture toute seule.

Pour se mouvoir et se repérer, cette IA très avancée sera reliée à diverses caméras, radars, et scanners installés dans les moindres recoins du véhicule. Grâce à ces capteurs, l’IA de la voiture pourra prendre les décisions adéquates comme se garer, freiner ou accélérer en fonction des obstacles qu’elle perçoit.

Les avantages de ce type de véhicule

voiture autonome atout

Tout d’abord, au niveau de la sécurité routière. Dotée d’une IA très développée, la voiture autonome sera respectueuse des lois concernant le Code de la route et aura également une limite de vitesse à respecter. De plus, vu que c’est l’IA qui contrôle le véhicule, les accidents dus aux comportements dangereux des automobilistes comme les excès de vitesse ou la conduite en état d’ébriété n’existeront plus. Ainsi, l’utilisation de voiture autonome diminuera considérablement les risques d’accident.

Puis, au niveau de la protection de l’environnement. Vu que la construction et commercialisation de voiture électrique commence à être une tendance, la majorité des voitures autonomes sera donc électrique. De ce fait, ce type de véhicule ne polluera pas et sera un grand pas dans la préservation de la couche d’ozone.

Enfin, au niveau de l’économie. La voiture autonome aura un grand impact sur l’économie d’un pays non seulement pour les pays producteurs

du véhicule, mais également aux pays acheteurs. En effet, les voitures autonomes permettront aux industries et aux PME d’accélérer leurs livraisons sur de grandes distances, car la voiture peut rouler 24h/24 sans s’arrêter.

Le principal frein à la mise en route du projet voiture autonome

voiture autonome limites

 

Si la voiture autonome est un concept qui séduit de nombreuses personnes, il présente encore des inconvénients qui empêchent sa mise en circulation. Le principal souci étant au niveau de l’IA. Même si cette intelligence artificielle est très avancée, elle n’en reste pas moins un assemblage de programmes informatiques auxquelles beaucoup de personnes ne font pas confiance.

Pour faire face à ce problème et continuer à tester l’utilisation de la voiture autonome, la convention de Vienne, disponible ici, a été mise en place.

Focus sur la voiture autonome
Ces informations sont-elle correctes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *