Lorsqu’on parle de « Low Cost », cela fait toujours référence à des services à bas prix. Pour les assurances, cela vise surtout à réduire les offres en rapport avec un forfait d’assurance classique. De cette manière, il est plus facile de diminuer le coût des propositions.

Les principes de l’assurance auto low cost

assurances lowcost

Ce type d’assurance est principalement caractérisé par l’effacement physique de l’organisme d’assurance. C’est-à-dire que ces derniers sont principalement joignables que par téléphone ou bien par internet. Cette pratique a pris de l’ampleur surtout auprès des jeunes conducteurs qui ont l’habitude d’effectuer des achats en ligne. De plus la différence avec les assurances classique peut aller jusqu’à 45 %, cette attraction est entièrement justifiée.

Avec certains organismes d’assurance, le principe est de rendre optionnels la plupart des services proposés pour les assurances classiques. Avec l’assurance auto low cost, la protection du conducteur ainsi que le bris de glace ne font pas partie du forfait. Dans ce type d’assurance auto, les assureurs misent sur les cotisations attractives. On peut dire qu’il y aura des frais supplémentaires qui peuvent intervenir entretemps.

À quoi correspond l’assurance auto low cost ?

Pour avoir une assurance low cost, le futur assuré peut se rendre sur internet et choisir lui-même les offres qui correspondent à ses besoins et à son pouvoir d’achat. En effet, avec l’assurance auto low cost, il y a la couverture pour les éventuels dommages matériels ou bien physiques. Pour certains assureurs, le contrat comprend des garanties au choix du client.

Parmi ces choix, on peut généralement citer l’assurance vol, l’assistance en cas de panne ou encore le bris de glace. Il est important de savoir qu’il est en même temps possible de se souscrire à une assurance auto tout risque avec l’assurance auto low cost.

Quels inconvénients présente l’assurance auto low cost ?

assurances lowcost inconvénients

Ce type d’assurance s’avère être efficace en ce qui concerne le plan financement. Cependant, avant de s’inscrire, l’assuré doit bien prendre en compte et lire les conditions générales de l’application de l’assurance. Il faut en même temps étudier les exclusions de garantie, certaines fois, on peut être couvert sur le pis de pare-brise, mais cela ne comprend pas le bris glace latérale. D’un autre côté, les montants des franchises mises en œuvre peuvent être élevés en cas de sinistres. C’est un genre de compensation pour les faibles cotisations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *