Vous avez perdu votre permis international dans un payer étranger et vous ne savez pas que faire ? La démarche à suivre dépend des circonstances dans laquelle vous êtes. Valide pendant 3 ans et délivré gratuitement, le permis international n’est pas soumis aux mêmes directives en fonction des pays étrangers. Voici quelques précisions sur la question.

Situation n° 1 : Touriste dans un pays membre de l’Union européenne(UE)

Si vous voyagez et perdez votre permis de conduire international dans un pays membre de l’UE ou de l’Espace Economique Européen (EEE), la démarche à suivre est en votre faveur. En effet, les pays membres de l’UE adoptent une politique qui vous permet d’obtenir une copie légale de votre permis.

Pour cela, vous devez faire une déclaration la perte ou le vol du permis auprès du consulat ou l’ambassade française du pays où vous vous trouvez. Attention, le consulat ne délivre pas de duplicata de permis de conduire, il vous délivre un récépissé qui permet de faire le duplicata depuis le site officiel de demande de permis.

Situation n° 2 : Résident dans un pays membre de l’Union Européen (UE)

Si vous êtes résident permanent dans un pays membre de l’Union européenne(UE), la procédure est différente de celle d’un français de passage. Vous devez toujours vous adresser au consulat ou à l’ambassade française pour avoir accès à un récépissé.

Ce récépissé a une durée de validité limitée à 2 mois, au cours duquel vous devez passer à nouveau votre permis. Mais cette fois, le permis en question est de type local, il vous sera délivré après consultation du RESPER (réseau de permis de conduire). C’est un fichier européen servant de centre d’échange d’informations entre les autorités nationales. Il permet aux autorités de vérifier l’étendue de vos droits à conduire dans le pays en question.

Situation n° 3 : Touriste ou Résidant dans un pays hors de l’Union européenne

Si vous perdez votre permis international dans un pays hors de l’Union européen, votre seule solution est de le signaler aux autorités locales afin de faire une déclaration de perte ou de vol.

Ensuite, renseignez-vous auprès des centres locaux gérant les permis internationaux. Si vous êtes de passage, un récépissé vous est délivré pour l’obtention d’une copie légale du permis. C’est la même procédure pour un résidant de moins de 18 mois. Mais, si vous êtes résident depuis plus de 18 mois, la délivrance d’un duplicata n’est plus légale, il vous faut un permis local.

Permis de conduire international perdu à l’étranger : Que faire ?
Ces informations sont-elle correctes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *