Si vous voulez prêter votre voiture à l’un de vos proches, n’hésitez pas ! Cependant, vous devez tenir compte de quelques conditions. Explications sur le sujet.

Souscrire à une assurance couvrant plusieurs conducteurs

Quand vous souscrivez à une offre de couverture, vous avez deux possibilités : choisir un conducteur unique ou désigner un ou des conducteurs secondaires. Le premier choix vous permet d’obtenir une réduction sur la prime d’assurance.

prêt voiture assurance

Cependant, si vous pensez qu’un de vos amis ou un des membres de votre famille pourrait avoir besoin de votre véhicule, vous pouvez opter pour le second choix. Si vous êtes marié, par exemple, cette option permet à votre conjoint de l’utiliser pour ses déplacements. Grâce à ce contrat, vous pouvez également laisser votre colocataire s’en servir. Dans ce cas, la prime d’assurance dépend du nombre de conducteurs que vous aurez désignés et qui bénéficient d’une prise en charge si un incident survient.

Accepter les sanctions en cas d’infraction commise par un conducteur occasionnelprêt voiture sanctions

Outre les personnes indiquées dans votre contrat d’assurance, vous pouvez prêter votre voiture à un « conducteur occasionnel ». Cependant, si vous prenez cette décision, vous devez en assumer les conséquences. S’il commet un accident responsable, par exemple, vous risquez les sanctions suivantes :

  • Vous aurez un malus
  • L’assurance ne prend pas en charge la réparation de votre véhicule, ainsi que les soins de votre ami (si vous avez souscrit une formule au tiers). Votre seule option pour obtenir un dédommagement est alors de considérer la responsabilité civile de ce dernier si sa couverture le permet.
  • Vous n’obtenez aucune aide financière pour la remise en état de la voiture.

Le conducteur ne peut pas également profiter d’une garantie, même si cela fait partie de votre assurance. En effet, si vous voulez prêter votre voiture, assurez-vous qu’il soit lucide et conscient de ses actions. À titre d’information, les problèmes peuvent s’aggraver s’il a moins de 21 ans, si son permis a moins de 24 mois, ou s’il ne dispose d’aucune couverture. Vous devez alors les vérifier au préalable.

Se préparer à payer une amende

Quand vous prêtez votre voiture, vous devez vous être prêt à payer une amende en cas de souci. Cependant, vous pouvez parfois obtenir une exonération. À titre d’exemple, si le conducteur secondaire commet une infraction et si vous le dénoncez, il y a de fortes chances que vous soyez déchargé du paiement de l’amende.

Pour cela, vous devez inscrire ses coordonnées dans la demande d’exonération. Si vous décidez quand même de le prendre en charge, vous perdez quelques points sur votre permis. Pour en savoir plus, visitez https://permisdeconduire.ants.gouv.fr/Vos-demarches/Le-permis-a-points. Si, en plus, vous cachez l’identité de votre ami, vous risquez des poursuites au tribunal de police, ce qui peut se terminer par l’octroi d’une amende.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *