perte-permis-conduire

L’examen du permis moto (permis A2) est une étape obligatoire pour tous ceux qui souhaitent conduire un deux-roues motorisé. La structure de cette épreuve, même si elle n’est pas très difficile à cerner, mérite que l’on y prête attention. Pour cela, nous vous proposons de découvrir sur notre blog les modalités de passage de l’examen du permis de conduire moto.

Le déroulement de l’examen du permis moto

L’examen du permis moto se déroule en 2 parties, une théorique et l’autre pratique. La partie pratique se déroule en 2 épreuves de circulation. D’abord, le candidat passe une évaluation hors circulation (HC) ou examen du plateau qui sert à évaluer le niveau des connaissances et savoir-faire ayant trait à sa moto. Il doit ensuite passer l’épreuve en circulation (CIR). Au cours de ces 2 épreuves, le candidat doit avoir sur lui tous les équipements obligatoires et certifiés pour l’examen du permis moto.

Il s’agit :

  • des gants,
  • du casque,
  • d’un pantalon ou combinaison,
  • d’un blouson à manches longues,
  • de bottes ou chaussures montantes.

Avant de passer à la pratique, il faut réussir l’épreuve théorique.

Épreuve théorique

permis moto théorique

Elle porte sur les bons comportements du conducteur et sur les règles de circulation et de conduite d’une moto.
Les candidats détenteurs d’un permis A1 (pour motos légères) datant de moins de 5 ans sont dispensés de l’épreuve théorique.
Épreuve pratique HC de l’examen du permis A2

Elle dure 10 minutes et sert à juger le niveau de maîtrise de différentes manœuvres telles que l’emploi des commandes, le sens de l’équilibre, le freinage, la technique d’inclinaison…

L’épreuve HC comprend un enchaînement de 6 manœuvres :

  • 3 manœuvres techniques à allure plus élevée
  • 3 manœuvres autres à allure réduite

Vous devez avoir satisfait aux 6 tests de l’épreuve HC pour tenter l’épreuve CIR.

Épreuve pratiquepermis moto pratique

L’épreuve en circulation dure 40 minutes. C’est au cours de cette dernière que l’examinateur vérifie le niveau d’acquisition des connaissances et des comportements nécessaires pour rouler en sécurité, sans gêner les autres automobilistes.

Pour réussir l’épreuve CIR, vous devez récolter au moins 21 points, et ce, sans commettre aucune erreur éliminatoire ( retrouvez plus d’informations sur les erreurs éliminatoires sur la page : https://www.ornikar.com/permis/types/a/fautes-eliminatoires-moto).

Il est obligatoire d’être suivi par un accompagnateur pendant tout le déroulement des épreuves pratiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *