Le marché de la voiture d’occasion en France est florissant il se vend en effet environ 5 800 000 véhicules d’occasion chaque année pour 2 200 000 imatriculations de véhicules neufs. Il est intéressant de constater que le ratio nombre de vente en occasions/nombre de vente neuf est en augmentation chaque année, ce qui prouve que les français se tournent de moins en moins vers les automobiles neuves.

Acheter un véhicule d’occasion chez un professionnel :

Lorsque l’on acquiert un véhicule chez un professionnel on court moins de risque qu’avec un particulier pour deux raisons, il sont censés vérifier le véhicule et procéder à l’entretien nécessaire (vidange, filtre, liquides diverses etc). Et vendre le véhicule dans un état correct, par conséquent si des consommables sont dans un mauvais état (pneus, essuie-glace, batterie et autres), ils doivent procéder au remplacement.achat voiture occasion professionnel

De plus les véhicules sont accompagnés d’une garantie de 3 mois moteur boite pont au minimum, cette garantie pouvant même aller jusqu’à 24 mois. De plus si de gros défauts apparaissent plus tard, un professionnel pourra plus difficilement invoquer l’ignorance qu’un particulier.

Acheter une voiture à un particulier :

En principe les véhicules devraient être vendus moins chers qu’avec un garagiste, mais souvent ils s’alignent sur les prix pratiqués par les professionnels, soyez vigilant, à année et kilométrage égaux choisissez plutôt le véhicule vendu par un pro.achat véhicule occasion particuleier

Demandez au vendeur une pièce d’identité, c’est le meilleur moyen de ne pas acheter une voiture ….volée ! Et pour plus de précautions vérifiez les numéro châssis et/ou moteur.

Exigez et vérifiez les factures d’entretien : Une auto vendue sans aucune facture d’entretien doit éveiller votre attention. Demandez au vendeur pourquoi il n’en a pas. Il se peut qu’il le fasse lui même si il est mécanicien cela est normal, sinon ….à vous de voir.

Disposer des factures a un double intérêt. Tout d’abord vous pouvez vérifier si l’entretien a bien été fait selon les préconisations du constructeur. Et surtout vous pourrez savoir si le kilométrage affiché est crédible, il suffit de comparer avec les dates et les fréquences des factures de vidange ou du carnet d’entretien (tamponné par le garagiste).

Prenez rendez vous de jour : Ainsi vous verrez tous les défauts éventuels de la voiture. De préférence au domicile du vendeur, vous serez ainsi sûr que l’adresse de la carte grise est la bonne.

Essayez le véhicule : Il se peut que le vendeur argue du fait qu’il n’est pas assuré pour un prêt de son véhicule. Dans ce cas il lui suffit d’appeler son assureur pour le savoir. En général il est possible de faire essayer son véhicule pour le vendre à condition que le propriétaire soit à la place passager. Reste le problème des jeunes permis……

N’hésitez pas à tester toutes les fonctions de l’automobile : Feux, clignotants, essuies-glaces, climatisation, ordinateur de bord, positions des sièges, serrures, ventilation, vitres électriques etc… Contrôlez visuellement les pneus, la carrosserie et l’habitacle. Vérifiez aussi si des fuites moteur sont visibles. On a d’ailleurs coutume de dire qu’un moteur trop propre et récemment nettoyé doit alerter l’acheteur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *