Acheter sa voiture chez un concessionnaire est un choix qui doit être bien étudié. Cela a ses avantages et ses inconvénients comparés à d’autres options. Zoom sur les points à prendre en compte pour ce type d’achat.

Les raisons de privilégier les concessionnaires

occasion concession avantages

Vous entendez souvent que les professionnels n’accordent pas de garantie aux personnes qui achètent une voiture de seconde de troisième main. En réalité, cette rumeur est fausse puisqu’ils offrent cet avantage. Ils mettent ce qu’on appelle la garantie de conformité, contre les dysfonctionnements non détectés à l’achat et la garantie commerciale à votre disposition. Elle dure jusqu’à 2 ans pour les véhicules récents.

Pour les anciens, il y a la garantie Moteur Boîte Pont ou MBP valable pendant 3 mois. Les deux premières sont obligatoires et leur période de validité est de 24 mois à

partir de la signature de l’acte de vente.Vous ne pouvez pas en profiter si vous achetez chez un particulier.

Acheter chez un particulier

La principale différence entre l’achat d’un véhicule chez un particulier et l’achat chez un professionnel est le montant à prévoir pour la transaction. Le concessionnaire doit payer des taxes et des dues qu’il doit inclure dans le prix du véhicule alors qu’une personne physique n’a rien à s’acquitter.

En effet, financièrement, négocier avec cette dernière est plus avantageux. Toutefois, cela vous prive des protections juridiques en cas de litige et surtout des couvertures nécessaires en cas d’accident ou de problème technique. Cependant, acheter chez les concessionnaires n’apporte pas que des avantages.

Les points à vérifier lors de l’achat chez les professionnels

occasion concession vérifier

Il est vrai que les concessionnaires offrent des garanties sur une durée déterminée, mais il faut souligner que des soucis peuvent quand même survenir. Les assureurs avec lesquels il collabore peuvent refuser de prendre les incidents en charge. En général, les professionnels agréés disposent d’une caution obligatoire. Si l’entreprise devait fermer ou si le véhicule ne correspond pas à la description faite, l’acheteur peut être dédommagé.

Il existe un cas de figure dont il faut également se méfier : le montant à verser avant de voir la voiture. Les arnaqueurs peuvent vous refuser son remboursement même si celle-ci est en très mauvais état. En effet, n’effectuez aucun paiement tant que vous n’avez pas encore signé le contrat.

Achat d’un véhicule d’occasion : faut-il privilégier les concessionnaires ?
Ces informations sont-elle correctes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *