Les termes de votre contrat d’assurance chez Generali ne vous conviennent plus et vous souhaitez le résilier ? Qu’il s’agit d’un mécontentement ou tout simplement d’une envie de changer d’assureur, certains points doivent être pris en compte. Découvrez comment résilier une assurance auto Generali.

Quand résilier mon contrat ?

La plupart des contrats d’assurances chez Generali sont gérés par tacite reconduction à l’échéance. Après souscription, il vous faudra donc attendre un an pour résilier le vôtre. Il vous est toutefois possible d’écourter ce délai. Vous pouvez effectivement mettre fin à votre contrat à tout moment en invoquant un motif légitime.

quand résilier assurance auto generali

Au cas où vous souhaiteriez résilier votre contrat à sa date échéance, la loi Chatel oblige votre assureur à vous rappeler cette date. Cela se fait par un avis que vous devez recevoir au maximum dans les 15 jours précédant la date limite de résiliation.

Si votre assureur vous envoie l’avis d’échéance dans un délai inférieur aux 15 jours, vous disposez alors de 20 jours supplémentaires pour rompre votre contrat. Cet avis est envoyé après la date limite ou vous ne le recevez pas du tout ? Alors il vous sera possible de résilier votre contrat d’assurance auto Generali à tout moment.

Notez qu’après la première année, il vous est possible de résilier votre contrat à tout moment, et ce sans frais ni justificatifs. Cette clause est régie par la loi Hamon dite loi de consommation.

Une fois votre demande de résiliation lancée, vous devez respecter une période de préavis. Lorsqu’il s’agit d’une résiliation à l’échéance annuelle, ce délai est de 2 mois. Pour la résiliation avec la loi consommation, le préavis est d’un mois.

Comment résilier mon contrat ?

Bien qu’il faille attendre la fin de la première année pour mettre fin à votre contrat d’assurance auto Generali, il est possible de le faire bien avant. Pour cela, il vous faut présenter un motif légitime à votre assureur. Il s’agit de changements de situations ou d’événements qui ne vous permettent plus de continuer avec le contrat.

Les motifs légitimes sont entre autres :

  • le décès de l’assuré,
  • la perte d’emploi,
  • l’emprisonnement,
  • l’augmentation du tarif d’assurance,
  • le vol du bien,
  • le surendettement,
  • une hospitalisation,
  • le changement de profession ou l’arrêt d’activité professionnelle
  • ou encore la résiliation par l’assureur d’un autre contrat après sinistre.

Afin d’invoquer un motif légitime pour arrêter votre contrat d’assurance, vous devez avertir votre assureur au maximum 3 mois après la situation ou l’événement advenu. Un justificatif de la situation doit également être joint à votre demande.

Par ailleurs, il vous est possible d’utiliser votre droit de rétractation si vous avez contracté votre assurance en ligne ou pendant un démarchage téléphonique. Un délai de 14 jours vous est alors octroyé.

Qu’inclure dans la lettre de résiliation ?

lettre résiliation generali

Toute rupture de contrat d’assurance auto Generali doit être effectuée à travers une lettre de résiliation. Cette dernière est adressée en recommandé avec accusé de réception à l’assureur.

La lettre de résiliation doit contenir quelques éléments à savoir :

  • les coordonnées de Generali et les vôtres,
  • le motif de résiliation,
  • votre numéro d’assuré
  • et un justificatif en cas de motif légitime.

La résiliation de votre contrat d’assurance auto Generali est régie par les lois Chatel et Hamon. Avec un motif légitime, vous pouvez toutefois rompre votre contrat avant l’échéance de la première année.

En cas de doute ou si vous rencontrez un problème, n’hésitez pas à vous rendre sur la page “Nous contacter” de Generali.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *