Avant l’achat d’un véhicule d’occasion, il est préférable d’en connaître l’historique, concernant la mise en circulation et les propriétaires. Le site Histovec a été conçu afin de faciliter ces recherches.

Un site mis en place par le gouvernement

Le gouvernement français insiste sur l’optimisation de l’historique des véhicules immatriculés sur son territoire, d’où la conception d’Histovec. Ce site a été mis en place dans l’objectif de permettre aux gens d’accéder aux informations concernant l’état des véhicules qu’ils souhaitent acquérir. Il a été fonctionnel depuis janvier 2019 grâce au CISR (Comité interministériel de la Sécurité Routière). L’objectif de ce site vise à limiter les fraudes sur les commerces de l’occasion, suite à l’étude de la DGCCRF (direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) en 2015.

L’allié de confiance pour les acheteurs

Ce site garantit l’authenticité des informations recueillies par l’acheteur, grâce aux champs détaillés qu’il contient sur chaque véhicule, pour ne citer que la situation administrative et la liste des propriétaires. Néanmoins, il faut savoir que jusqu’à présent, seuls les véhicules dont les plaques au format AA-12-AA, issus du système d’immatriculation en avril 2019, sont enregistrés sur le site. Pour accéder aux informations sur un véhicule, le vendeur adresse à son client le lien, consultable exclusivement en ligne pour éviter les fraudes.

L’accès au site

informations véhicule histovec

Le site Histovec est accessible aux propriétaires des voitures à vendre. Pour y accéder, il suffit de s’authentifier et d’identifier le véhicule à vendre. Une fois sur le site, le rapport sur le véhicule peut être consulté et le lien peut être partagé avec son futur acheteur. Grâce au lien fourni par le vendeur, l’acquéreur peut consulter le rapport sur le site officiel.

Une mesure de protection des acheteursinformations véhicule acheteur

D’un côté, cette disposition sert à assurer la transparence des informations sur les véhicules vendus dans l’Hexagone. Nombreux pays ont déjà adopté cette mesure qui est une innovation en France. Elle est même obligatoire pour toutes les ventes de véhicules d’occasion dans ces États. Elle limite les fraudes et escroquerie dans tout commerce corrompu. Mesure de sécurité routière, elle permet d’enregistrer les réparations qui sont certifiées par un expert automobile, ainsi les épaves peuvent être écartées de la vente.

Avant d’acheter une voiture d’occasion, il est recommandé de consulter l’historique du véhicule pour mieux se protéger.

Comment obtenir des informations sur un véhicule ?
Ces informations sont-elle correctes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *