Comme dans toutes les villes françaises, Limoges impose des réglementations strictes dans ses espaces de stationnement. En l’occurrence, quel que soit l’endroit et qu’importe l’heure, se garer dans certaines zones est interdit, au risque d’avoir des sanctions d’infractions allant jusqu’à la fourrière. Justement à ce propos, comment contacter la fourrière véhicule de cette ville ?

Contact en cas d’enlèvement

fourrière limoges contact

La disparition du véhicule, sans avoir laissé de trace, peut être due à son enlèvement par les agents habilités. Dans ce cas, il faut savoir que le véhicule a été déposé à la fourrière. Un résident peut demander l’enlèvement d’une voiture dont le stationnement dérange, d’autres individus peuvent aussi le faire, notamment si le parcage ne respecte pas les règles. Il n’est pas toujours facile de trouver les coordonnées du service d’enlèvement.

Pour connaître la situation réelle, il faut composer le 05 55 10 56 10 pour entrer en contact avec la police municipale et appeler le 05 55 14 30 00 pour joindre l’hôtel de police de la ville de Limoges. Il est à noter qu’un véhicule en fourrière, non retiré par son propriétaire dans les 3 jours qui suivent l’enlèvement sera expertisé. Les décisions qui s’ensuivent dépendent du résultat de cette expertise.

Fourrière suite à une entrave à la circulationfourrière limoges démarches

En cas d’entrave à la circulation ou de stationnement non autorisé (place pour handicapé, sortie de garage), le service de la fourrière intervient également en enlevant la voiture. Le propriétaire dispose aussi d’un délai légal de 3 jours pour la récupération. Dans ce cas, il faut aller au bureau de la police municipale sis au 64, rue Armand Barbès, ou à l’hôtel de police au 87, avenue Émile Labussière, 87100 Limoges , afin de procéder à la mainlevée. La récupération du véhicule est simplement impossible sans cette dernière. Outre la mainlevée, le propriétaire doit également se munir de du certificat d’immatriculation et d’une pièce d’identité du propriétaire. La police municipale et l’hôtel de ville reçoivent pendant les heures d’ouverture des bureaux.

Le règlement financier

La récupération d’un véhicule mis en fourrière nécessite le paiement de l’amende y afférente. En cas de pose de sabot, un autre frais s’élevant à 7,60 € est aussi requis. D’autre part, le frais d’enlèvement peut aller jusqu’à 113 € et le gardiennage est de 6 € par jour.

En cas d’expertise sur place, il faut encore s’acquitter de 60 € supplémentaires. L’option la plus gagnante consiste donc à récupérer la voiture dans les 3 jours suivant son enlèvement.Dans tous les cas, il est impératif de veiller à respecter les zones de stationnement autorisé, ainsi que les règles régissant la circulation sous peine de voir son véhicule confisqué par l’administration. Il suffit de faire attention, mais si l’incident survient tout de même, il faut se hâter de trouver l’endroit de la fourrière, puis de payer l’amende pour éviter un surcoût.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *