Le gaz de pétrole liquéfié ou GPL apporte 3 avantages aux conducteurs : son coût abordable, sa faible émission de gaz polluant ainsi que ses dépendances minimes au pétrole. Ce sont les raisons pour lesquelles ce carburant attire de plus en plus d’usagers.

De plus, son utilisation améliore l’autonomie du véhicule lorsqu’elle est combinée avec celle de l’essence. Cependant, pour pouvoir s’en servir, il est nécessaire de modifier la carte grise du véhicule. Ci-après les démarches à suivre.

Réunir quelques documentsadpater gpl documents

 

Pour modifier la carte grise et profiter des apports du GPL, il faut s’assurer d’avoir 5 principaux documents. Il y alors la demande de certificat d’immatriculation connue également sous la dénomination de formulaire Cerfa n°13750*05, la pièce d’identité originale avec sa copie, la pièce justifiant le domicile avec sa copie, le certificat attestant les modifications subies par la voiture ainsi que la carte grise.

Le procès-verbal de la Réception à Titre Isolé peut également être requis pour les nouveaux véhicules non immatriculés au nom de leur propriétaire. C’est la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement qui le délivre. Ensuite, il est important calculer les dépenses à effectuer avant de les remettre à la préfecture ou la sous-préfecture qui va les étudier.

Se renseigner sur les coûtsadpater voiture gpl coût

Il n’y a pas de tarification fixe pour la transformation de la carte grise. Les coûts ainsi que les réductions varient en fonction de la puissance de la voiture et des régions. En effet, les conducteurs peuvent, parfois, bénéficier d’une exonération qui peut atteindre 50% à 100%. À titre d’information, certains sites qui parlent de cette pièce nécessaire aux véhicules , donnent des détails sur les tarifs ainsi que des explications sur la taxe Y1 et le coût du cheval fiscal(connu également sous le nom de cheval-vapeur).

Pour calculer le budget à prévoir pour le changement de carte grise, il faut chercher le produit du nombre de chevaux fiscaux au prix d’un cheval fiscal, puis y ajouter les frais de gestion de 4 € ainsi que le droit d’affranchissement de 2,76 €.

Remettre les documents à la préfecture

Une fois toutes les pièces requises pour la demande de changement et le montant réunis, il faut se rendre à la préfecture pour les déposer. Celle-ci modifie alors la carte grise en inscrivant la mention E/G qui signifie Essence/Gaz dans la partie Energie (EN) pour les véhicules dits en bicarburation ou dans la partie GP (Gazole) pour ceux qui sont en monocarburation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *