Au cours de leur durée de vie, les roulants ne sont jamais exempts de problèmes comme les pannes, les immobilisations, les accidents et autres, même si leur propriétaire les entretienne régulièrement. En cas de souci ne permettant pas l’utilisation de sa propre voiture, une personne peut recourir au véhicule de courtoisie.

C’est une solution de secours dont le principe se base sur l’emprunt d’une automobile chez son garagiste, chez son assureur ou chez un concessionnaire. Cette voiture de secours est utilisable pendant le temps de réparation et de remise en état de marche du véhicule immobilisé.

Focus sur le véhicule de courtoisie

Un véhicule de courtoisie est une voiture qu’un garagiste ou un assureur peut proposer à son client lorsque l’automobile de celui-ci n’est pas en état de circuler. Si ce dernier n’est pas convaincu des propositions, il peut voir un concessionnaire pour avoir plus de choix. Il a totalement le droit d’emprunter une voiture. L’emprunt de ce véhicule est totalement gratuit.

véhicule courtoisie

Cependant, en cas d’incidents, les coûts des réparations sont à la charge de l’emprunteur, notamment si la voiture ne dispose que d’une assurance au tiers. Dans le cas contraire, si le garagiste possède une assurance couvrant les véhicules de courtoisie, il n’y a aucun frais à payer. C’est exactement le même cas si l’assureur de l’emprunteur couvre les véhicules de prêts.

Qu’est-ce qu’il faut savoir avant d’emprunter un véhicule de courtoisie ?

Avant de se lancer dans l’emprunt d’une voiture, la personne doit, en priorité, s’informer sur l’offre ainsi que sur les différentes conditions. L’état de la voiture de courtoisie est à examiner pour pallier tout éventuel problème nécessitant le paiement des réparations.

Il faut demander au garagiste le type d’assurance qui couvre le véhicule. Il doit fournir une copie du contrat d’assurance, qu’il s’agisse d’une couverture au tiers ou tous risques. Par ailleurs, le niveau d’essence est à vérifier devant le garagiste pour éviter toute discorde. Avant de décider de prendre la voiture, un document mentionnant le prêt du véhicule doit être signé.

La durée du prêt de véhiculevéhicule courtoisie durée

La durée du prêt d’un véhicule de courtoisie dépend de la raison de l’immobilisation de la voiture de la personne concernée. Des conditions sont appliquées par les compagnies d’assurances concernant la durée du prêt. Le délai donné par l’assureur est à respecter parce qu’il ne peut accorder que ce qui est prévu.

  • En cas de pannes, le délai est de 7 jours.
  • Pour les accidents, la durée est de 14 jours.
  • Concernant le vol de la voiture, l’emprunteur dispose de 40 jours pour utiliser le véhicule de courtoisie.

En dehors de ces délais, la personne doit payer la location de la voiture de courtoisie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *