Pratique de plus en plus courante, le prêt de véhicule entre particuliers devient vite une source de conflit en cas de mauvaise gestion et d’incompréhension entre les deux parties. Aussi, il est plus qu’important de souscrire une assurance adéquate pour éviter les litiges.

Les cas de prêts les plus courants

Ce prêt de voiture entre particuliers peut se faire entre des amis ou entre les membres de la famille. Le covoiturage est aussi un autre cas de prêt, notamment en cas de long trajet nécessitant un changement de conducteur en cours de route. Sinon, pendant les vacances, l’alternance de conducteurs est aussi très fréquente.

Lors du rapatriement du véhicule par une tierce personne, d’un endroit à un autre, tout comme lors d’un prêt par un garage à titre de remplacement pendant l’entretien, le prêt est toujours pratiqué.

À savoir sur l’assurance auto en cas de prêt

Les compagnies ne considèrent pas l’assurance d’un véhicule comme automatique, du moment que celui-ci change de main à titre de prêt de véhicule.prêt véhicule assurance

Il existe 3 catégories de conducteurs bien distincts:

  • Le conducteur principal est celui qui a souscrit l’assurance, tout en étant propriétaire de la voiture.
  • Le conducteur secondaire est aussi inscrit dans le contrat, à titre de conducteur régulier, mais il est juste un utilisateur et ne contribue pas à la cotisation. De ce fait, il est dégagé de toute responsabilité concernant les éventuelles déclarations sur le contrat.
  • Quant au conducteur occasionnel, ce dernier utilise la voiture mais il n’est pas mentionné sur le contrat, puisqu’il est juste un emprunteur.

Les dispositions à prendre

prêt véhicule dispositions

Afin de pouvoir bénéficier d’une assurance, pour un véhicule prêté, il faut vérifier si la clause d’exclusivité ne figure pas dans le contrat d’assurance. Une fois cette étape franchie, le conducteur occasionnel qui prendra le volant doit souscrire une assurance tous risques à titre de garantie personnelle. Au même titre, elle représente également une garantie protection juridique. L’emprunteur peut aussi demander une extension de protection pour prétendre à une garantie dépannage.

Dans tous les cas, la garantie responsabilité civile incombe toujours au propriétaire en cas d’accidents. Les limites fixées entre les deux parties (dans le document légal) doivent être respectées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *