Les lois sont faites pour être respectées, notamment lorsque les conséquences incombent les tierces personnes et nuisent à leur bien-être et à leur sécurité, tel le cas d’un stationnement sur un lieu interdit ou l’excès de vitesse qui peut exposer les autres à des dangers. Les infractions sont passibles de sanction, comme exactement le cas de l’enlèvement d’un véhicule par la fourrière.

Cette mesure est prise par l’autorité publique en cas :

  • de conduite sur une voie défendue ;
  • d’excès de vitesse ;
  • de gêne de la circulation ;
  • de stationnement interdit.

Comment contacter la fourrière de Toulouse ?

fourrière véhicule toulouse

Les Toulousains, dont le véhicule est mis en fourrière, doivent contacter cette dernière pour s’assurer de l’enlèvement, notamment si les propriétaires n’étaient pas présents à ce moment-là. Le numéro à composer pour se mettre en contact avec la fourrière de Toulouse est le 05 36 25 28 99.

L’accueil téléphonique est disponible 7j7, mais à des heures différentes. En jours ouvrables, l’appel peut se faire entre 7h30 et 18h30. En revanche, pour le weekend et les jours fériés, le service est ouvert de 8h45 à 17h15.

Récupération du véhiculetoulouse fourrière récupérer véhicule

Les démarches permettant de faire sortir un véhicule de la fourrière ne sont pas compliquées. Outre les papiers du véhicule (attestation d’assurance et carte grise si cette dernière n’a pas été retirée) et la pièce d’identité du propriétaire (son permis de conduire), ce dernier doit obligatoirement présenter la mainlevée du véhicule pour pouvoir le récupérer en bonne et due forme. Ces documents sont à présenter à la fourrière sise au

265 avenue des États-Unis 31200 Toulouse

dans les 3 jours qui suivent l’enlèvement.

La personne intéressée peut venir sur place pendant les heures d’ouverture qui sont exactement les mêmes que pour les appels téléphoniques. L’intéressé doit pareillement se munir des frais afférents à la mise en fourrière, c’est-à-dire le gardiennage, l’expertise et le remorquage.

Au-delà des 3 jours susmentionnés, le véhicule est évalué par un expert. Sa récupération dans les 30 jours qui suivent cette vérification dépend du résultat d’expertise.

Comment obtenir la mainlevée ?

Avant d’aller à la fourrière, le propriétaire du véhicule doit impérativement se rendre au commissariat des polices (municipal ou national). La mainlevée est établie par l’officier de police judiciaire après la vérification que le véhicule n’a pas été volé, ni fait l’objet d’un vice.

Contacter le fourrière véhicule de Toulouse
Ces informations sont-elle correctes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *