Une carte grise de collection est différente de la carte grise standard car elle comporte la mention “véhicule de collection“. La démarche est assez simple pour l’avoir et elle présente bien des avantages. Voici les informations utiles sur la question.

L’historique de la carte grise de collection

En 1984, le Certificat d’Immatriculation de Collection a remplacé la Carte Grise de Collection qui a vu le jour en l’an 1960. Ce certificat permet de circuler avec une voiture de collection qui a plus de 30 ans. La Fédération Française des Véhicules d’Époque accompagnée d’experts recherchent les numéros de châssis et vérifient la conformité de la voiture afin de délivrer une attestation au propriétaire pour avoir la mention “véhicule de collection”.

Comment obtenir une carte grise de collection ?

obtenir carte grise collection

Cela concerne les véhicules qui sont dans leur état historique et plus commercialisés par le constructeur. Les propriétaires des voitures de plus de 30 ans ne sont pas obligés de les passer automatiquement en véhicules de collection. Par ailleurs, il faut se rapprocher de la préfecture afin de faire la démarche pour obtenir la mention “Véhicule de collection” sur la carte grise. Des ordinateurs sont mis à votre disposition pour remplir une déclaration directement en ligne.

Vous devez posséder une copie numérique de votre ancienne carte grise et de l’attestation datation délivrée par la Fédération Française des Véhicules d’Époque. À l’issue des démarches, un numéro de dossier vous sera attribué et vous aurez un certificat provisoire pour rouler pendant un mois. Enfin, vous recevrez sous pli sécurisé votre nouvelle carte grise de collection.

Les avantages de la carte grise de collection

avantages carte grise collection

La mention “véhicule de collection” sur la carte grise autorise à conserver des plaques d’immatriculation rétro de votre couleur préférée souvent sur fond noir. Vous pouvez voyager aussi bien en France qu’à l’étranger avec une voiture de collection et même dans les grandes villes dont Paris. Par ailleurs, le contrôle technique est reporté à 5 ans au lieu de 2 ans et pour les véhicules immatriculés avant 1960, il n’a plus lieu d’être. Enfin, en cas d’accident de la route, l’expert ne sera plus amené à immobiliser votre voiture que vous pourrez réparer par vous-même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *